Dernières nouveautés

Fraude sur TPE : ce que les commerçants doivent savoir

Par Alexandre THERON , le 17/05/2022 , mis à jour le 20/06/2022 - 8 minutes de lecture

Commerçant, soyez vigilant contre la fraude sur TPE ne laissez pas n’importe qui manipuler votre terminal de paiement. Les fraudes sur TPE sont de plus en plus agressives et diversifiées. Les fraudeurs utilisent de nombreuses arnaques pour voler votre argent et vous arnaquer. Des attaques qui peuvent avoir des conséquences graves pour votre commerce. Vous devez connaître les risques et protéger votre terminal de paiement bancaire.

Voici comment les fraudes sur terminal de paiement bancaire ou TPE peuvent être évitées et comment vous pouvez prévenir ces arnaques. Restez avec nous jusqu’au bout et découvrez à la fin de cet article un modèle de lettre pour vous protéger d’une des fraudes au TPE !

Les types de fraudes sur le TPE : restez vigilants

Bien que les fraudes sur le terminal de paiement bancaire (TPE) soient une préoccupation pour les banques et les clients, il est quand même nécessaire de comprendre comment elles fonctionnent pour mieux les éviter.

En effet, il est plus facile d’être victime d’une fraude si vous ne savez pas ce qu’elle est.

L’usurpation d'identité et le piratage du TPE

Avant tout, il faut savoir que les fraudes sur le TPE ne sont pas bien différentes des autres types de fraude. Les fraudeurs cherchent à se faire passer pour travailleurs qui viennent pour régler votre terminal de paiement. Cela ne vous viendrait jamais à l’esprit de fournir votre carte bancaire à n’importe qui, à un inconnu dans la rue ? Votre terminal de paiement, c’est exactement la même chose. Votre TPE est ce qui va gérer toutes vos transactions. C’est quelque chose qui vous est propre.

Ne faite donc confiance à personne quand il s’agit de votre terminal de paiement CB ! Les scénarios les plus courants sont :

– L’Arnaque au faux support technique monétique : une personne vous appel et ce fait passer pour l’assistance monétique de votre banque, ou d’une société très connue comme CONECS ou American Express, et vous demande d’effectuer des manipulations à distance sur votre TPE. Soyez extrêmement vigilant !

ou le remplacement physique de votre TPE.

De nombreuses personnes peuvent tenter de se faire passer pour la banque, pour American Express ou même pour votre service monétique. Mais sachez que jamais aucun de ces services ne vous contactera en premier. Si quelqu’un se présente chez vous au nom de votre société monétique, de votre mainteneur, de votre banque, ou de n’importe quel service et vous dit “Il faut que je remplace votre terminal de paiement. Il est en panne », vous devez immédiatement contacter votre service monétique. Si la personne touche à votre terminal, elle pourra alors le configurer, le pirater ou même le remplacer par un autre TPE pour ensuite avoir accès à vos transactions. 

fUn escroc fait une raude sur TPE

Le remboursement avec une CB volée ou un faux TPE

Une des arnaques courantes vise à se faire rembourser un achat fait avec une carte bancaire volée. Pour être plus précis. Un escroc va acheter un produit avec une CB volée dont il a le code. Il va ensuite profiter du délai de rétractation légal de 14 jours pour revenir se faire rembourser, et il présentera alors une autre carte (la sienne) pour recevoir le remboursement.

Plus incroyable encore, un escroc a réussi à créer de faux TPE programmés avec la référence de différentes enseignes, visible sur les tickets commerçants qui sortent du terminal de paiement. Grâce à des cartes prépayées, il est parvenu à se faire rembourser des achats qu’il n’a jamais effectués. Nous le répétons, soyez vigilants, protégez vos données et votre TPE ! Et exigez un RIB pour faire un remboursement car ce document est plus difficile à usurper.

La manipulation de la fonction crédit de votre terminal

J’attire votre attention sur ce dernier point. Moins évident et moins connu que les deux précédents, c’est pourtant une fraude majeure sur les TPE. Vous le savez, votre terminal de paiement électronique sert à effectuer des débits. C’est l’action de débiter la carte de votre client pour créditer votre compte du montant de la transaction. Évidemment, l’erreur étant humaine, il peut arriver que vous encaissiez le mauvais montant. Le plus souvent, il suffit d’annuler la transaction lorsque cette dernière est encore en cours. Mais parfois il est trop tard. Et c’est ici que la fonction crédit de votre TPE entre en jeux. Elle vous permet de renvoyer la somme débitée à la carte de crédit. L’argent fait le chemin inverse, c’est vous qui créditez votre client. Maintenant, il est facile pour un arnaqueur qui connait le fonctionnement d’un TPE d’utiliser cette fonction à son avantage.

Un commerçant utilise la fonction crédit de son TPE

Les conséquences des arnaques sur TPE

Les fraudes sur TPE ont des conséquences catastrophiques pour certains commerçants. Les différents types d’arnaques peuvent faire perdre beaucoup d’argent à votre commerce, mais aussi à vos clients. Un escroc a réussi à soutirer 750 000 euros en 5 mois à peine à plusieurs magasins. Un remplacement physique de votre TPE ou son piratage peut mettre des semaines et même des mois avant d’être détecté. Des semaines où l’escroc récupère vos transactions ou une partie de celle-ci. Vous ne pouvez pas laisser une escroquerie sur votre TPE se produire. 

Comment se protéger contre les fraudes sur terminal de paiement

Pour se protéger contre les fraudes sur TPE vous devez être tout d’abord très vigilants. Vous l’avez compris, votre terminal de paiement bancaire vous est propre et ne doit pas être confié à n’importer qui : vous êtes la seule personne qui doit pouvoir déclencher une intervention et une modification dessus.

Ne jamais laisser un inconnu toucher votre TPE

Première protection : la méfiance ! Vous ne devez jamais laisser toucher votre terminal de paiement à un inconnu. C’est vous qui contactez votre service responsable de votre terminal de paiement et jamais l’inverse. Le plus souvent, lorsqu’une intervention est nécessaire, votre terminal imprime un billet vous indiquant de contacter l’assistance. Le numéro est fourni avec. Si quelqu’un vous appelle ou vous visite pour vous dire qu’il doit intervenir sur ce TPE, vous devez systématiquement téléphoner à votre service compétant. 

Avoir le bon service Monétique

Choisir le bon service monétique, c’est aussi se protéger. Vous devez pouvoir joindre le dépannage 24/24 et 7/7 à l’inverse de nombreuses banques qui ne dépannent pas le weekend ou la nuit. C’est un aussi un partenaire qui vous fournira des modèles de TPE à jour, protéger contre les attaques et qui assurera les mises à jour. Il est aussi important de compter sur votre service monétique pour intervenir rapidement en cas de panne ou de problème

Pour rappel, E-MONÉTIQUE est le partenaire de référence pour tous les commerçants. Nous mettons à votre disposition de multiples services ainsi qu’une large sélection de TPE. Vous êtes sûr de payer le bon prix en passant chez E-Monétique. Il n’y a pas de frais cachés comme cela est trop souvent le cas quand vous collaborez avec une banque. Nous vous proposons d’acheter votre TPE plutôt que de le louer à des prix complètement hallucinants. Pour résumer, nous sommes du côté des commerçants et des franchisés qui veulent travailler sans devoir se soucier de l’aspect monétique.

L’équipe d’E-MONÉTIQUE se tient bien évidemment à votre disposition pour vous répondre dans les meilleurs délais et vous accompagner de jour en jour.

Revue de presse

Pour terminer, nous vous proposons un rapide revue de presse qui nous a aidé à vous proposer cet article.
C’est aussi  un bon moyen pour vous de constater les différentes arnaques sur TPE qui existent ces dernières années et d’y être ainsi plus attentifs : 

Il escroque une dizaine de grandes enseignes avec des terminaux de paiement

Ile-de-France : les escroqueries aux terminaux de paiement se multiplient

De Bordeaux à La Rochelle : l’escroquerie au terminal de paiement fait des ravages

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.