Le Protocole MDB : La Clé de l'Efficacité dans l'Industrie du Vending

Découvrez l'histoire captivante du Protocole MDB (Multi-Drop Bus) qui a vu le jour dans les années 1990. Initialement propriétaire et utilisé par CoinCo et Coca-Cola, cette norme est devenue open-source en 1992, stimulant la concurrence et l'innovation dans l'industrie du vending. Grâce au MDB, de nouvelles possibilités de paiement et d'intégration ont vu le jour, révolutionnant l'expérience des distributeurs automatiques. Plongez dans le passé de cette technologie qui continue de façonner le futur du vending.

Qu'est-ce que le protocole MDB ?


Le Protocole MDB (Multi-Drop Bus) est un standard de communication utilisé principalement dans l'industrie du vending (distribution automatique) pour permettre la communication entre les composants des distributeurs automatiques, tels que les accepteurs de pièces de monnaie, les distributeurs de boissons et les systèmes de paiement. Il a été initialement développé comme une solution propriétaire par CoinCo et Coca-Cola dans les années 1980.


En 1992, il est devenu open-source sous la pression de Coca-Cola, favorisant ainsi la concurrence et l'innovation. Le Protocole MDB simplifie la communication en attribuant une adresse à chaque type de dispositif connecté, éliminant ainsi la nécessité d'une énumération complexe. Il a permis l'intégration de divers systèmes de paiement alternatifs, comme les cartes intelligentes, dans les distributeurs automatiques existants.


En résumé, le Protocole MDB est un standard de communication essentiel qui a révolutionné l'industrie du vending en permettant la connectivité et la compatibilité entre différents composants de distributeurs automatiques.

Pour télécharger le référentiel du protocole MDB :

  • Multi-Drop Bus / Internal Communication Protocol : Version 4.2 (Février 2011) 
  • Multi-Drop Bus / Internal Communication Protocol : Version 4.3 (Juillet 2019) 

Les différents mécanisme du Protocole MDB :


Communication Maître-Esclave :

La communication dans le Protocole MDB est basée sur un modèle maître-esclave. Le maître est généralement l'unité de contrôle centrale de la machine distributrice (souvent appelée EXE), tandis que les esclaves sont les composants individuels, tels que les monnayeurs (accepteurs de pièces de monnaie), les TPA (terminaux de paiement).
Le maître est responsable de l'initiation et de la gestion de la communication.

Structure des Messages :

Les messages dans le Protocole MDB sont structurés de manière spécifique. Chaque message comporte un octet d'adresse suivi d'un nombre variable d'octets de données. L'octet d'adresse est utilisé pour identifier le destinataire du message parmi les esclaves connectés au bus MDB. Les octets de données contiennent les informations pertinentes pour la tâche à accomplir, telles que le montant de la pièce de monnaie insérée, la sélection d'un produit, ou d'autres données spécifiques au composant.


Signal UART (Universal Asynchronous Receiver/Transmitter) :


Le Protocole MDB utilise une implémentation de signal UART pour la transmission des données. L'UART est une méthode courante de communication série asynchrone utilisée pour envoyer et recevoir des données binaires. Dans le cas du Protocole MDB, une particularité est que l'UART est mis en œuvre en tant qu'octet de données de 8 bits avec un bit de mode supplémentaire. Ce bit de mode distingue les octets d'adresse des octets de données. Ainsi, chaque octet de données est précédé d'un bit de mode, indiquant s'il s'agit d'un octet d'adresse ou de données.


Transmission des Messages :


Le maître du bus envoie des messages aux esclaves en transmettant un octet d'adresse suivi des octets de données correspondants. Les esclaves écoutent en permanence le bus pour détecter si l'octet d'adresse correspond à leur propre adresse. Lorsqu'un esclave reçoit un message qui correspond à son adresse, il traite le message et répond au maître si nécessaire. 

Débit de Données et Physique du Bus :

La communication sur le bus MDB se fait à un débit de données fixe de 9600 bauds. Le bus physique consiste en deux signaux de communication : TX (Transmitter) et RX (Receiver), ainsi qu'un signal de référence de masse commun. Le signal TX est utilisé pour transmettre des données du maître aux esclaves, tandis que le signal RX permet aux esclaves de transmettre des données au maître.

Le bus MDB est conçu de manière à garantir une communication fiable et à faible latence entre les composants d'une machine distributrice.


En résumé, le Protocole MDB repose sur une communication maître-esclave, une structure de messages spécifique, un signal UART particulier, et un débit de données fixe pour coordonner efficacement les opérations des distributeurs automatiques. Cette approche garantit que tous les composants de la machine travaillent en harmonie pour fournir une expérience utilisateur fluide et fiable.

Les évolutions du Protocole MDB :

Depuis son ouverture en tant que norme open-source en 1992, le Protocole MDB a connu une évolution significative qui a marqué l'industrie du vending. Cette section explore comment le Protocole MDB a évolué depuis son ouverture et examine les avantages et les innovations introduites au fil du temps. 

Publication de la Première Norme par la NAMA (1995) :

L'une des étapes les plus importantes de l'évolution du Protocole MDB a été la publication de la première version de la norme par la "National Automatic Merchandising Association" (NAMA) en 1995. Cette norme a établi des spécifications claires et des lignes directrices pour la mise en œuvre du Protocole MDB dans les distributeurs automatiques. Elle a permis d'assurer une compatibilité accrue entre les différents fabricants et composants, favorisant ainsi la concurrence et l'innovation au sein de l'industrie.

Avantages de l'Évolution du Protocole MDB :


  1. Compatibilité Améliorée : La normalisation du Protocole MDB a permis aux fabricants de composants de vending de concevoir des produits compatibles avec d'autres machines, ce qui a considérablement élargi les choix disponibles pour les opérateurs de distributeurs automatiques.
  2. Diversification des Composants : L'évolution du Protocole MDB a encouragé la diversification des composants disponibles pour les distributeurs automatiques. Par exemple, des accepteurs de pièces de monnaie plus avancés, des systèmes de paiement alternatifs tels que les cartes intelligentes, et des écrans tactiles interactifs ont été introduits pour répondre aux besoins changeants des utilisateurs.
  3. Innovation Continue : La normalisation du Protocole MDB a ouvert la voie à l'innovation continue. Les fabricants ont pu développer des technologies plus avancées, améliorant ainsi l'efficacité, la sécurité et l'expérience utilisateur des distributeurs automatiques.
  4. Facilité de Maintenance : L'adoption généralisée du Protocole MDB a facilité la maintenance des distributeurs automatiques, car les pièces de rechange sont devenues plus facilement disponibles et interchangeables.
  5. Intégration de Nouvelles Méthodes de Paiement : L'évolution du Protocole MDB a permis l'intégration de nouvelles méthodes de paiement, telles que les paiements par carte de crédit, les paiements mobiles et les paiements sans contact, offrant ainsi plus d'options de paiement aux utilisateurs.

Innovations Introduites :


Au fil des années, des innovations spécifiques ont été introduites grâce à l'évolution du Protocole MDB. Par exemple, l'intégration de capteurs de stock avancés a permis une gestion plus précise des niveaux de produits dans les distributeurs automatiques. De plus, l'amélioration des systèmes de sécurité, tels que la détection de contrefaçon de billets et la protection contre les tentatives de fraude, a renforcé la sécurité des transactions.


En conclusion, l'évolution du Protocole MDB depuis son ouverture en 1992 a été un facteur clé dans la transformation de l'industrie du vending. Elle a favorisé la compatibilité, la diversification des composants, l'innovation continue et l'amélioration de l'expérience utilisateur. Cette évolution continue de jouer un rôle essentiel dans l'adaptation de l'industrie aux besoins changeants des consommateurs et aux avancées technologiques.

dans Guide
Le Protocole MDB : La Clé de l'Efficacité dans l'Industrie du Vending
E-MONÉTIQUE, Jordan LALLEMAND 24 janvier 2024
PartageZ ce CONTENU SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX :
Étiquettes :
Se connecter pour laisser un commentaire.

Qu'est-ce que le Softpos ? À quoi ça sert ?
"Dans l'univers des transactions, un nouvel acteur fait son entrée : le Softpos. Mystérieux et innovant, découvrez ce qui se cache derrière ce terme et comment il pourrait redéfinir notre manière de payer. Curieux ? Lisez la suite !"